Revue de presse

Un livre dont tu es l’enquêteur

Mystères sous les cendres (13+)

C’est à une palpitante enquête policière qu’invite la résidente d’Anjou, l’auteure Stéphanie Sylvain, dans son cinquième livre, lequel sortira en mai prochain aux Éditions Scarab et sous le titre: Mystères sous les cendres.

Frederic Hountondji, Flambeau

Lancement officiel

Déviance par Stéphanie Sylvain et Withney St-Onge B.

Déviance (16+)

  • Meilleur roman

    Finaliste au Prix Aurora-Boréal

Déviance est un roman certes perfectible, qui a l’avantage majeur de donner envie de tourner les pages pour savoir ce qui va advenir de ses personnages, tant attachants, comme Dorothée ou Emma, que pour voir ce qui arrive à ceux qui donnent l’envie de fuir tant ils sont ignobles… Mesdames Withney St-Onge B. et Stéphanie Sylvain : un duo plein de promesses à suivre de près!

Nathalie Faure, Solaris 212

Une chorale effrayante où l’on change de point de vue à chaque chapitre. […] C’est un roman à lire!

Valérie Tremblay, Au pied du lit, CIBL

C’est un récit très bien ficelé et c’est aussi, à plusieurs égards, une critique réelle de notre société. Ça choque, ça bouleverse et ça punch !

Patrick Lecault, blogueur, lecture-evasion

Géniale histoire qui nous laisse peu de temps pour reprendre notre souffle!

Johanne Dallaire, auteure, goodreads

Roman ambitieux mais efficace dans sa réalisation.

Patrice Cazeault, auteur, goodreads

On embarque dans un monde futuriste et dystopique qui semble si loin, mais si proche en même temps. La pollution est à son apogée et les conséquences sur la fertilité et la santé son indéniables.

MAPS, booktubeuse, youtube

Avis lecture booktube

Nos héros - facteur/concièrge - Stéphanie Sylvain et Chantale Gingras

Nos héros

Concierge/Facteur

J’ai adoré! Le genre de fiction (quand même réaliste et actuelle) que tu peux et vas probablement relire dans quelques années et qui te rappellera ce qu’on a vécu et traversé en tant que société.

Féélilit, bloggeuse

Sincèrement, j’ai trouvé que le texte était d’une beauté exceptionnelle. J’ai beaucoup aimé aussi la finale. Bien honnêtement, j’aurai continué cette histoire bien plus que les centaines de pages qu’on nous offre. Comme quoi, l’écriture de Stéphanie Sylvain est réellement puissante.

Karine Riley, blogueur, Les lectures de Riley

C’est beau, chaleureux et plein d’amour.

Withney St-Onge B., auteure, Goodreads
Le Roi des ombres par Stéphanie Sylvain, auteure de SFFQ

Le roi des ombres

Je ressors de cette lecture avec le sentiment d’une histoire grandiose dans son ensemble. Sa note ne peut être que très bonne puisque j’ai adoré d’un bout à l’autre. Est-ce suffisant toutefois pour se hisser dans les coups de cœurs de Lecture-Évasion.com ? Sans contredit, la réponse est oui ! C’est vraiment une belle histoire que renferme ce livre. 

Patrick Lecault, blogueur, Lecture-Évasion

Son originalité, son action soutenue et l’évolution hallucinante des personnages en font, selon moi, un roman à recommander pour tous les fans de fantastique québécois.

Withney St-Onge B., auteure et blogueuse, filledejoual.com

À travers ce livre, j’ai vécu une véritable immersion où la frontière entre l’ombre et la lumière peut être beaucoup plus complexe qu’on le pense.

Joelle Rivard, auteure et blogueuse, lefilrouge

Le Roi des Ombres ne manque pas de qualités sur un plan formel et contextuel. L’auteure a de l’imagination et s’investit dans ses écrits à travers des recherches historiques poussées. Je pense qu’elle a encore besoin de mûrir un peu son écriture et d’oser aller au bout de ce qu’elle propose, ce qui n’enlève pas au Roi des Ombres sa qualité de bon divertissement qui saura vous surprendre. Je le recommande aux amateurs d’Histoire du Moyen-Âge et de fantastique léger.

OmbreBones, blogueuse, ombrebones.wordpress.com

Tout d’abord, je dois dire : chapeau pour l’originalité! Toute cette histoire autour de l’ombre du roi, ça fait vraiment changement!

Valérie Dionne, auteure, goodreads

Un merveilleux roman avec fresque médiévale qui nous transporte dans un univers sombre et sinistre.

Martine, blogueuse, lesmilleetununiverLM